La feuille de chiourme, N° 2

•  Caribbean Trophy 1714

Fiers de leurs constructions navales, les nations revendiquent leur savoir-faire, chacune se vantant d’avoir mis à l’eau les meilleurs modèles de cotres, chebecs, frégates et autres vaisseaux.

Quelle nation dispose des meilleurs bâtiments et navigateurs ? Si une chose est sure, c’est qu’aucun navire ne s’est encore révélé ni insubmersible, ni plus rapide que le vent. Alors ? Les navires sont-ils vraiment fait pour durer ? Sont-ils capables de naviguer jours et nuits, de braver la tempête et de sortir indemnes des eaux ennemies ?

Les gouverneurs des différentes nations se défient mutuellement et se vantent de posséder non seulement les meilleurs chantiers navals et armateurs, mais aussi les meilleurs navigateurs de la Caraïbe ! Et c’est ainsi, qu’incapables de se mettre d’accord, ils conviennent d’organiser le « Caribbean Trophy 1714 » !

Saurez-vous relever le défi ?

Départ le 20 octobre 1714 à 18 h Lire la suite

• Les conseil du vieux briscard – harranguer plutôt que de traîner dans les bordels

ernest-le-vieil-homme_500x500Il fut un temps où j’étais comme toi jeune moussaillon. Toujours pressé d’en découdre ! Mais prends ton temps voyons ! Respire ! Regarde ce grand air marin ! On a tout le temps devant nous !

Écoute donc voir petit, j’vais te donner un p’tit conseil, tu diras pas qu’c’est moi qui t’l’ai dit… Lire la suite

 

• Le véritable mojito cubain

Voici en exclusivité, chers lecteurs, une recette ancestrale, transmise de père en fille :mojito

Le véritable mojito cubain

Lire la suite

 

 

• Enigme  Lire la suite


Hasta la Victoria, Siempre !

C’est un vent de folie qui souffle sur la ville
Qui soulève les foules, qui libère les serviles… Lire la suite

 

• Jeu – mots croisés   Voir

Billets et rumeurs

tambour2 Une idylle naîtrait dans nos eaux claires et limpides selon nos correspondants à l’affût des potins.

Lire la suite

 

Lettre pour l’ancien Monde

La lettre suivante a été retrouvée au cours d’un de mes séjours à Kingston.
Elle est de la main de feu capitaine « Alejandro de Bajar », corsaire Espagnol, condamné pour acte de piraterie et haute trahison à l’encontre de la couronne d’Espagne.
Après s’être mutiné, son équipage l’a fait prisonnier et l’a livré aux autorités Anglaises à Kingston. Il y fut exécuté par pendaison. Lire la suite
 

• Dans le ventre d’El Baggovout – 2e épisode

Résumé des épisodes précédents :

« Armand Pipelet a embarqué à bord d’El Baggovout, le navire du capitaine espagnol « De Castillon ». Lire la suite

Raphr |
Astuces et style sur msp |
Soluces des jeux Nintendo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dumstrangclash
| Anciennelegion
| LEGION NOIRE fr